L'importance de faire un bilan de carrière

Faire un bilan de carrière, c’est le moment de s’arrêter pour réfléchir à notre parcours, aux compétences qu’on a acquises et à nos réalisations, mais également de se questionner sur nos objectifs, nos idéaux et nos priorités. C’est une façon d’améliorer la connaissance qu’on a de soi-même pour mieux évoluer professionnellement, mieux comprendre des sentiments d’insatisfaction qu’on peut avoir, et se pousser à prendre des risques. 
 
Les moments charnières de notre vie professionnelle devraient être des occasions de faire un bilan de carrière: perte d’emploi, mise à pied, changement d’emploi, épuisement professionnel, réorientation, etc.  Mais on n’a pas besoin d’attendre de tels moments pour se prêter à l’exercice. Il n’y a pas de règles à suivre, mais plusieurs experts estiment qu’on devrait le faire environ tous les cinq ans. 
 
 
Cheminement de carrière typique:    
                                                                                                                           
20 à 30 ans: établir les bases de notre carrière.
                                                                                                                     
30 à 40 ans: apprendre et progresser.           
                                                                                                                           
40 à 50 ans: contribuer à son plein potentiel.   
                                                                                                               
50 ans et plus: transmettre ses connaissances.
 
 
Comme on le voit, notre vision de la carrière tend à changer avec le temps. Nos objectifs et nos priorités évoluent donc en même temps. Même si notre carrière est stable, certains changements peuvent affecter notre vie professionnelle: nouvelles tâches, restructuration, nouveau patron, nouveaux collègues... Ces éléments peuvent aussi avoir un impact sur notre vie professionnelle, d’où l’intérêt de faire un bilan régulièrement. 
 
Pour faire un bilan de carrière, on devrait d’abord établir une liste de nos forces, de nos compétences et de nos qualités. Ensuite, on doit se demander si elles sont utilisées à leur plein potentiel dans notre emploi actuel ou le plus récent. Le but de cette démarche est d’évaluer à quel point on est heureux au travail. On peut aussi faire une liste des valeurs qui sont importantes pour nous et de notre niveau d’ambition, puis vérifier si notre parcours professionnel est conséquent avec ces éléments. 
 
C’est aussi l’occasion d’évaluer ses besoins liés au travail: a-t-on besoin de flexibilité pour concilier travail et famille? De sécurité d’emploi? D’autonomie?
 
 
Questions que l’on peut se poser quand on fait un bilan de carrière:    
                                                                   
Quelles compétences ai-je développées dans mes emplois?        
                                                                                      
Quel est le fil conducteur entre ces emplois?      
                                                                                                          
Qu’est-ce qui m’a plu/déplu dans ces emplois?    
                                                                                                     
Qu’est-ce que je veux absolument retrouver dans mes emplois futurs?      
                                                                    
Mon employeur me permettra-t-il de faire avancer ma carrière?  
                                                                              
Qu’est-ce qui me rend heureux au travail?
 
 
Au terme de cette démarche, on devrait être en mesure d’établir des objectifs à court, moyen et long terme. Ensuite, il faut déterminer les étapes à franchir et des stratégies pour les atteindre: doit-on développer de nouvelles compétences? Aura-t-on besoin d’une formation d’appoint? Doit-on envisager de se diriger vers un autre milieu professionnel? Une bonne idée est de rédiger un plan d’action avec des échéances pour chaque étape. Une telle démarche peut nous aider à nous sentir en contrôle de notre vie professionnelle plutôt que de laisser les choses au hasard. 
 
Plusieurs professionnels peuvent nous aider dans cette démarche, comme les orienteurs, les psychologues, ou les coachs en gestion de carrière. Les centres locaux d’emploi offrent également certains services gratuits aux personnes en recherche d’emploi ou en insertion professionnelle. Ces professionnels peuvent vous aider à identifier vos priorités et vos objectifs de carrière par l’entremise de divers outils et tests. Une aide extérieure peut également être utile lorsqu’on a besoin de se remettre en question, ou pour aborder certains aspects que l’on n’ose pas aborder soi-même.
 
Il ne faut pas non plus négliger l’apport de ses proches (famille, conjoint, etc.). Les gens qui nous connaissent bien et qui nous ont vu évoluer sont souvent bien placés pour nous aider à définir nos objectifs et nos priorités.   
 
Plusieurs employeurs entreprennent des démarches analogues avec leurs employés, parfois avec l’aide de firmes spécialisées, afin de mieux connaître leurs compétences, leurs préférences et leurs ambitions. 
 
Ils sont ainsi en mesure de mieux gérer leur développement dans l’entreprise, de maintenir leur motivation et leur intérêt et d’identifier la relève pour des postes de plus haut niveau. C’est une façon d’œuvrer à la rétention du personnel, d’optimiser la contribution de chacun et aussi d’améliorer la performance des employés. Dans un contexte où le roulement de personnel est un enjeu pour plusieurs employeurs, voilà une façon de se démarquer de belle façon!
 
 
Quelques liens complémentaires sur Jobboom:
 
 
 
 
 
Chroniqueur: Simon Granger, coordonnateur des contenus chez Jobboom
 
 

Vos commentaires

Be the first to get news from MATV

Get the latest news before everyone else and be informed of exclusive deals